Expérimentation pour un « Plan Habitat Entreprise »

Le PHE, Plan Habitat Entreprise a été inventé et expérimenté en grandeur nature au CETE Méditerranée, à Aix-en-Provence en 2007.

A l’époque, le CETE Méditerranée, bureau d’études public du ministère de l’équipement comptait encore ce qui fut le plus important service « habitat » de France, dépassant la douzaine de chargés d’études spécialistes de l’habitat.

« Cordonniers mal chaussés », la dernière génération de ces spécialistes de l’habitat n’arrivait pas à se loger correctement, dans le contexte aixois d’un marché du logement particulièrement tendu et symptomatique des effets locaux de la crise du logement (situation tendue, et entretenue par un rythme de création de 2 emplois pour 1 logement). Le PHE provient de l’expérience vécue, collectivement, de cette situation et de cette souffrance. Alors, on a recherché des solutions :

– se loger avec ce que proposait « le marché », c’est à dire plus loin, à Marseille ou à Pertuis, soit à 30 km,… ce qui reporte le problème sur des questions de transports et de déplacements, et l’on s’est alors intéressé au « Plan de Déplacement en Entreprise », en cours de réalisation sur le pôle d’activités des Milles,

– chercher des solutions « hors marché », en recherchant du foncier, en envisageant « l’auto-promotion », en se regroupant,… et en découvrant que les « anciens » du CETE, ceux qui partaient à la retraite, avaient fait cela dans les années 70 ! Quatre opérations avaient été montées alors, créant plus d’une trentaine de logement ! Claude Abignoli, Robert Franziakis, Alain Faure–Soulet,… et quelques autres nous ont raconté leur histoire. Et l’on a découvert qu’alors, l’employeur CETE Méditerranée y avait joué un rôle, somme toute modeste, mais toutefois impliqué… par la question du logement de ses salariés. Comme quoi la proposition syndicale, un brin provocatrice, de mobiliser 1/2 hectare du foncier du CETE pour y réaliser une opération de logement, n’était pas si fantaisiste…

Bref, les spécialistes « habitat » du CETE Méditerranée ont établit que les entreprises étaient intéressées par la question du logement de leurs salariés sur le territoire, de la même manière que les questions de déplacement et des trajets domicile-travail les intéressaient. Nous avons donc défini le concept de « Plan Habitat Entreprise » qui a été expérimenté en 2007 sur le CETE Méditerranée et le CVRH (ancien CIFP, centre de formation régional du Ministère), représentant de l’ordre de 500 agents sur Aix-en-Provence, avec de plus les agences de Nice et de Montpellier.

Ce PHE expérimental, piloté par Christian Boyer, chef du service Habitat, avec Audrey Donnarel, Dominique Dias, Sylvain Rivet, Julien Peron et Bertrand Leroux, a testé et consolidé la méthodologie, et confirmé par les faits l’importance de cette question et la réalité de l’attente sur le sujet.

Nous avons détecté et mesuré des difficultés et des souffrances liées au logement anormalement élevées parmi des salariés non précaires (colocations forcées, taux d’efforts dépassant 50%, … ), nous avons confirmé et mesuré l’impact de la difficulté de logement sur les recrutements (difficultés de recrutement, renoncement à une prise de poste par impossibilité de se loger correctement, départs anticipés,…) et nous avons enfin constaté l’inefficacité des dispositifs qui auraient pu y remédier (parc social fermé, attente découragée, contingent préfectoral insuffisant,…).

Expérimental, dans un contexte de RGPP et de réduction des moyens d’action, le Plan d’actions du PHE du CETE n’est resté qu’un projet (et aucune opération de logement n’a été réalisée sur le foncier de l’entreprise…). Mais la mobilisation du territoire a créé quelques échos :

– les acteurs économiques locaux auditionnés, CCI, Medef, grandes entreprises et syndicats ont réagi très positivement sur le sujet, sur lequel ils étaient pour certains déjà mobilisés,

– la campagne municipale de 2008 a été l’occasion de quelques communications sur ce sujet du logement des salariés,

– nous avons organisé en novembre 2008, avec le CERTU (Geraldine Geoffroy) et François Duchêne de l’ENTPE, deux journées sur le sujet « Le logement des salariés dans un contexte de marché tendu », avec des collectivités, l’union patronale, des collecteurs du 1%, la CCI,… et présenté à cette occasion l’offre PHE : PHE 2008.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *